Ecrire aux cycles 2 et 3 : La rédaction dans tous ses états

Ecrire aux cycles 2 et 3 : La rédaction dans tous ses états

Télécharger la fiche formation au format PDF

Informations

Lieux : ISFEC St Joseph - Montpellier

Publics : Enseignants des cycles 2 et 3 des écoles et des collèges - Ouverture à 10 inscrits – 20 inscrits maximum.

Dates et durée : 1 jour (6 h) le mercredi 10 mai 2017

Code PN : 022778

Coûts : Crédit diocésain ou d’établissement – Coût individuel : 120€/journée

Intervenants : Jean-Luc Dacheux, formateur, coach scolaire et parental, praticien en analyse transactionnelle

Modalités

  • Présentation du dispositif, des outils qui le composent, exemples.
  • Expérimentation par les stagiaires, simulations
  • Recherche par ateliers de thèmes d’écriture pouvant se prêter à ce genre d’exercices.
  • Restitution et mutualisation
  • Evaluation : selon protocole ISFEC
Les processus mis en oeuvre par une personne qui écrit sont complexes et restent mystérieux pour beaucoup d’enseignants. La genèse de l’écrit, associant des processus cognitifs simultanés (conception et recherche d’idées, formulation linguistique, réalisation graphique, conformité au code) ne peut se réaliser que lorsque le niveau d’automatisation du scripteur est suffisant. Par ailleurs, l’écrit repose sur la maitrise des registres et des niveaux de langue, voire sur l’appropriation des langages. Savoir produire des écrits et oser écrire, c’est donc maitriser l’ensemble de ces codes et de ces automatismes. Là encore, les neurosciences cognitives apportent un éclairage nouveau et utile pour accompagner les jeunes vers les compétences d’écriture.
• Connaître les élèves et les processus d'apprentissage
• Prendre en compte la diversité des élèves
• Accompagner les élèves dans leur parcours de formation
• Maîtriser les savoirs disciplinaires et leur didactique
• Construire, mettre en oeuvre et animer des situations d'enseignement et d'apprentissage prenant en compte la diversité des élèves
• Évaluer les progrès et les acquisitions des élèves
• Accompagner les jeunes vers les compétences d’écriture ;
• Proposer et organiser des situations d’écritures motivantes ;
• Faire apprendre à relire et à réécrire.
1 : éléments théoriques et institutionnels

- rappel des attentes des programmes aux différents niveaux
- les obstacles que rencontrent les apprentis scripteurs : genèse de l’écrit et charge cognitive du scripteur
- l’automatisation des procédures : apports des neurosciences et de la psycholinguistique
- les écrits contemporains : explorer les registres de langue


2 : typologie des textes et archétypes littéraires

- analyse de travaux d’écriture d’élèves : identification des obstacles et des biais cognitifs, observation des styles et des registres de langue utilisés, pénétration des langages contemporains dans la production écrite des élèves.
- les activités de tri de texte et la mise en évidence des trois caractères fondamentaux communs à tous types d’écrits : usage des temps, utilisation des pronoms (je, nous, ils, elles, et tu, vous dans les dialogues), construction des phrases (longues ou courtes, riches ou pauvres, avec ou sans connecteurs ou reprises anaphoriques, etc.)
- expérimentation entre adultes de jeux d’écriture destinés aux élèves : réécrire un même message ou texte court dans des styles différents (sms, petite annonce, article de journal, définition du dictionnaire, récit, conte…) ; grâce à ces jeux, l’écrit devient vivant, sa réalité sociale est palpable et l’élève prend conscience que l’écrit est un système sur lequel il peut agir.

3 : un dispositif innovant pour aider les élèves à écrire

Le dispositif présenté aux stagiaires a été élaboré par le formateur et développé dans le cadre d’un groupe académique « maitrise de la langue ». Il consiste en une série de stratégies permettant aux élèves de s’approprier pleinement la dimension linguistique de leurs discours écrits, et de se libérer partiellement de la charge cognitive d’écriture.