Education aux émotions et régulation des comportements : un enjeu éducatif majeur, une clé du vivre ensemble

Education aux émotions et régulation des comportements : un enjeu éducatif majeur, une clé du vivre ensemble

Télécharger la fiche formation au format PDF

Informations

Lieux : ISFEC St Joseph - Montpellier

Publics : Enseignants des écoles et des collèges – Ouverture à 8 inscrits – 15 inscrits maximum.

Dates et durée : Un jour (6h) : mercredi 17 mai 2017

Code PN : 022589

Coûts : Crédit diocésain ou d’établissement – Coût individuel : 120€/journée

Intervenants : Jean-Luc Dacheux, formateur, coach scolaire et parental, praticien en analyse transactionnelle

Modalités

Des clés et des concepts issus de la psychologie humaniste, notamment de l’analyse transactionnelle, des neurosciences. Des dispositifs éprouvés en France ou ailleurs ;

Un document de synthèse, une bibliographie et différents documents seront remis aux stagiaires sous forme d’un dossier numérique ;

Une liste mail des stagiaires sera constituée afin de permettre d’échanger entre collègues et avec le formateur durant toute l’année scolaire.

Longtemps absents des programmes, et à plus forte raison des pratiques de terrain, l’éducation aux émotions et l’apprentissage de la gestion de conflits sont aujourd’hui fortement suggérés par les textes règlementaires, notamment grâce au nouveau socle commun qui les intègre dans la première composante du domaine 3 : « Expression de la sensibilité et des opinions, respect des autres : L'élève exprime ses sentiments et ses émotions en utilisant un vocabulaire précis. Il exploite ses facultés intellectuelles et physiques en ayant confiance en sa capacité à réussir et à progresser. L'élève apprend à résoudre les conflits sans agressivité, à éviter le recours à la violence grâce à sa maîtrise de moyens d'expression, de communication et d'argumentation. Il respecte les opinions et la liberté d'autrui, identifie et rejette toute forme d'intimidation ou d'emprise. Apprenant à mettre à distance préjugés et stéréotypes, il est capable d'apprécier les personnes qui sont différentes de lui et de vivre avec elles. Il est capable aussi de faire preuve d'empathie et de bienveillance ». Au-delà des attentes institutionnelles, les expériences menées de part et d’autres depuis quelques années démontrent le bienfait de l’éducation aux émotions et de l’apprentissage de la gestion de conflit, tant en termes de climat scolaire qu’aux niveaux éducatif et développemental.
Connaître les élèves et les processus d'apprentissage

- Connaître les concepts fondamentaux de la psychologie de l'enfant, de l'adolescent et du jeune adulte.
- Connaître les processus et les mécanismes d'apprentissage, en prenant en compte les apports de la recherche.
- Tenir compte des dimensions cognitive, affective et relationnelle de l'enseignement et de l'action éducative.


Prendre en compte la diversité des élèves

- Adapter son enseignement et son action éducative à la diversité des élèves.


Accompagner les élèves dans leur parcours de formation

- Participer à la construction des parcours des élèves sur les plans pédagogique et éducatif.
- Contribuer à la maîtrise par les élèves du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.


Agir en éducateur responsable et selon des principes éthiques

- Accorder à tous les élèves l'attention et l'accompagnement appropriés.
- Contribuer à assurer le bien-être, la sécurité et la sûreté des élèves, à prévenir et à gérer les violences scolaires, à identifier toute forme d'exclusion ou de discrimination, ainsi que tout signe pouvant traduire des situations de grande difficulté sociale ou de maltraitance.
- Contribuer à identifier tout signe de comportement à risque et contribuer à sa résolution.
Acquérir une connaissance des bases théoriques et institutionnelles de l’éducation aux émotions, de quelques apports issus de la neurobiologie et de la psychologie, du rôle de l’enseignant (modélisation, guidance), des enjeux développementaux et sociaux.

Ils disposeront d’indicateurs leur permettant d’anticiper des situations difficiles.

Ils connaitront des dispositifs éprouvés permettant d’aider les élèves à identifier, comprendre et réguler leurs émotions, à se positionner de manière responsable en cas de conflit, à intervenir pour réguler les relations entre deux ou plusieurs camarades (médiation entre pairs).
Première partie (3H) : éléments théoriques

Exposé dialogué, associant apports théoriques et échanges, en suivant un fil conducteur soutenu par un diaporama, portant sur :
- le cadre institutionnel
- les enjeux de l’éducation aux émotions : enjeux développementaux, sociaux, sanitaires
- l’alphabétisation émotionnelle : identifier, comprendre, réguler ses émotions
- l’empathie : qu’est-ce que ça représente pour l’enfant, l’ado, comment apprendre l’empathie
- les apports des neurosciences : émotions et cognition, le rôle des lobes préfrontaux dans la mise à distance des pulsions et la gestion consciente des émotions, les racines neurobiologiques et psychologiques de la violence…
- les rapports asymétriques : autorité, pouvoir, domination, harcèlement… de la norme à l’anormalité
- les conflits : les types de conflits, les enjeux internes, sociaux, l’impact sur la dynamique du groupe
- études de cas, à partir d’exemples proposés par le formateur ou apportés par les stagiaires (cas anonymés).

Deuxième partie (3H) : dispositifs et mises en situation

Présentation de différents dispositifs, expérimentation et mises en situation (jeux de rôles) : le changement de point de vue (rejouer un conflit sous forme de saynète en inversant les rôles), la communication non-violente, les messages clairs, le jeu des 3 figures, la médiation entre pairs… Analyse de pratique à partir du vécu des stagiaires.